Les instruments généralement utilisés en topographie sont la station total et le niveau de chantier.
-la stations total  permet de mesurer des angles horizontaux, verticaux et des distances (le théodolite lui, ne mesure que des angles horizontaux et verticaux).
-Le niveau de chantier permet de calculer des différences d’altitudes.

La stations total 
1. Mise en station
La mise en station consiste à placer l'appareil d'une part à la verticale de la station et d'autre part dans un plan horizontal.
Pour y parvenir, la démarche est la suivante :
     1.1 Le trépied
Après avoir ouvert et déplié le trépied, l'installer au dessus de la station. Un principe simple consiste à intersecter les projections au sol des 3 branches du trépied sur le point de station.
   1. 2 Le calage grossier avec la nivelle sphérique
L'appareil est fixé sur le plateau du trépied. Il faut à présent le centrer à la verticale de la station, dans un plan horizontal.
    1.3 Le calage fin avec la nivelle torique
Le tachéomètre et le trépied sont bien solidaires, les branches du trépied sont stables et bien serrées, l'appareil est parfaitement à la verticale de la station et la nivelle sphérique est réglée. Il s'agit à présent de finir cette mise en station grâce à la nivelle torique. (toutes les instructions sur le document )
2. Visées et relevés
    2.1. Orientations
Lorsque l'appareil est parfaitement mis en station, nous pouvons procéder au relevé du terrain.
noter l'angle horizontal d'une autre référence "stable", distance.. .
BN :Pour ordre d'idée, on estime en topographie qu'une différence d'angle de 1 mgr correspond à 100 m à une erreur de 1,6 cm.
    2.2. Visées sur un prisme avec un stations total
3. Distance inclinée et distance réduite à l'horizontale
La distance inclinée est celle mesurée sur le terrain (suivant l’axe distance-mètre /réflecteur).
La distance réduite à l'horizontale est celle séparant réellement deux points : c’est donc celle reportée sur le plan. V = angle vertical
        Di = distance inclinée
        DH = distance réduite à l'horizontale
        DH = Di sin V
4. Altitude d'un point
 V = angle vertical
Di = distance inclinée
DH = distance horizontale
Ht = hauteur de l’instrument
∆H = différence de hauteur de la visée
Hp = hauteur du prisme
Zs = altitude connue de la station
Zp = altitude du point visé (à déterminer)
∆H = différence de hauteur de la visée
Zs = altitude connue de la station
∆H = Di cos V
Zp = Zs + Ht + ∆H – Hp
Zp = Zs + Ht + Di cos V –Hp
Zp = altitude du point visé (à déterminer)


Le niveau de chantier
Le niveau de chantier permet de mesurer des hauteurs sur une règle graduée (la mire) et par calculs de déterminer des différences d’altitudes entre des points.
1. Mise en station d'un niveau de chantier
La mise en station consiste à placer l'appareil dans un plan horizontal. -même notion de station total-
2. Les visées
Les visées sont par définition horizontales et les lectures se font sur une mire en lisant la graduation du fil réticulaire horizontal et principal.
3. Détermination des différences d’altitudes
La détermination des différences d’altitudes se calcule par une simple soustraction entre la lecture sur la référence (Lref) et la lecture sur le point à mesurer (Lp).
∆Z = Lref – Lp
et Zp = Zref + ∆Z
NB : C'était un citation de l'une des références ,



 
Top